29 mars 2017

Concours d’écriture rapide – Créations 2018

 

Les textes de la finale 2017 sont à présent lisibles depuis l’onglet « Editions précédentes »…

 

Sessions d’entraînement 2017-2018

*Quelques productions issues de la troisième séance d’entraînement réalisée au collège Emile Combes de Pons (5e), le vendredi 6 avril 2018,  avec tout d’abord : deux mots et une image, puis un troisième mot, et enfin un quatrième mot.

Nous sommes bien dans les conditions réelles du concours avec 4 mots et une image.

Clément, Edelweiss, Yoannick

Un grand bravo à toutes et à tous !

Merci pour ces partages!

N’hésitez pas à m’envoyer vos propres productions à l’adresse : helene.cudennec@reseau-canope.fr

***

*Quelques exemples de résultats sonores de la première session d’entraînement au collège de Pons, réalisée le 22 décembre 2017 avec seulement  une image (un éclair d’orage)et deux mots (bateau et calme) pour débuter :

 Clément,   Juliette,   Maxime.

***

*Un exemple du Collège Saint Louis de Pont l’Abbé d’Arnoult (5e)

Avec les mots piochés dans l’ordre : gîte, internet, double puis mesure, avion

Il était une fois dans la ville de Pont l’abbé d’Arnoult, trois amis qui s’appelaient Alex, Henry, Louis. Ils étaient dans un collège puis après les cours ils revenaient au gîte.
Le gîte est un endroit qui accueille des personnes, je me rappelle une nuit du 26 janvier il n’y avait plus d’électricité et d’internet. Les pauvres garçons ne pouvaient pas appeler leurs parents.
Soudain alors qu’ils étaient dans leur lit, un bruit étrange retentit, puis, un autre qui faisait le double de bruit du premier. Tout à coup quelque chose d’une mesure d’au moins trois mètres roda autour du bâtiment.
Soudain un cri retentit puis plus rien. A ce moment-là, il y avait Alex qui avait tellement peur qu’il ne pouvait plus bouger. Alors Henry décida de se lever et sortir de son lit pour jeter un coup d’œil dehors. Tout à coup Henry revint affolé. Il nous expliqua que le cri était le gardien du gîte.
Il nous dit qu’il le découvrit mort. Soudain un grincement de porte nous effraya tellement que nous étions obligés de rester dans nos lits pour nous cacher. Le monstre passa à côté de la porte.
Louis dit : « Les gars, on fait quoi ?
-Aucune idée, répondit Henry
-J’ai une idée ! , s’écria Alex
-Ouais vas-y c’est quoi, se demandèrent les autres.
-On fait une partie de Minecraft puis on apprend comment on peut le tuer comme l’Ender Dragon.
Le monstre repassa dans la chambre et ravagea toutes les affaires des enfants.
Louis réfléchit comment les enfants peuvent s’enfuir d’ici.
Henry essayait de construire une arme pour tuer le monstre mais Alex avait trouvé l’idée du siècle ! Alex savait qu’il y avait un avion sur le grand lac près du gîte.
Alex dit «Venez avec moi, ne dites rien et suivez-moi sinon le monstre nous verra, ok ? »
– Ok, répondirent Henry et Louis.
On se rend vers le grand lac puis Alex nous montre l’avion.
-Woah !
-Mais je sais pas comment le conduire.
-Ne t’inquiète pas je sais comment faire ».
Henry pilota l’avion puis il réussit à atterrir à la base militaire de Cognac.
Les trois enfants racontent tout au commandant, celui-ci accepte de les aider mais les enfants devaient dire où se trouvaient les personnes vivantes. Puis bombarder le monstre de missiles nucléaires.
Alex,Henry et Louis ont réussi à se sauver de l’effroyable monstre.
Cette histoire a été créée et imaginée par Alex,Henry et Louis.

***

*Une nouvelle session d’entraînement au collège de Pons (5e) le 9 mars 2018
avec encore une fois seulement deux mots (Joie et Rêve) et une image (coucher de soleil sur la mer)
Voici quelques productions audio réalisées le jour même : Lisa, Marie et Mathéo.
Puis les textes ont été retravaillés le 16 mars pour cette publication écrite : 

Lisa-Camille-Maxine
Bonjour,
Je m’appelle Mila et aujourd’hui, c’est mon anniversaire.
Quelle joie ! Cet après-midi, je pars à Royan avec mes meilleurs amis pour visiter le phare de Cordouan. Enfin, je réalise mon rêve qui est d’être avec mes amis pendant un mois. Nous avons prévus de faire plusieurs activités comme que les attractions de Luna-Park. Le jour tombait pendant que nous regardions ce magnifique paysage et nous vîmes un jeune garçon apparut. Nous décidions d’aller lui parler, il s’appelait Jérémy, il avait quinze ans et il habitait dans les environs à Vaux-Sur-Mer.

Marie-Juliette-Léonie
Un beau jour d’été, une famille avec deux enfants, des jumeaux qui s’appelaient Margaux et Lucas, décida d’aller avec joie sur l’île de Ré.
Une fois arrivés, ils virent au loin le phare des Baleines. Depuis tout petit, leur rêve était de monter au sommet de celui-ci. Mais leurs parents n’étaient pas d’accord et trop fatigués par le voyage. Margaux et Lucas étaient très déçus.
Dans la soirée, les enfants décidèrent de jouer à « 1, 2, 3, soleil » en attendant le coucher de soleil pour monter dans le phare sans l’autorisation de leurs parents dès qu’ils seraient endormis.
Une fois la nuit tombée, ils y allèrent, cassèrent la porte et entrèrent dans le phare. Ils montèrent jusqu’en haut. Trop fatigués, ils s’endormirent.
Le lendemain matin, le gardien les retrouva et les ramena à leurs parents.

Mathéo-Yoannick-Dylan :
En 2005 dans une belle ville de Charente-Maritime, nommée La Rochelle un très vieux monsieur était connu pour sa joie de vivre. Il s’appelait André, il était heureux comparé à l’époque de la 1ère guerre mondiale qu’il avait vécue comme un calvaire. A force de penser à cette époque cela le plongea dans un rêve profond, il se réveilla dans les tranchées au bord de la mer devant un coucher de soleil. Il vit un avion ennemi crashé sur la plage où se trouvaient des allemands. Il alla voir et constata plusieurs survivants, il était en train de les sortir un par un quand une explosion surgit. André fut le seul survivant de cette explosion. Chaque année à la même date, il revient sur les lieux.

Manon-Roxane-Elisa
Cette histoire se situe dans en Charente-Maritime, dans le collège Émile Combes de Pons. Tous les élèves étaient contents et ressentaient de la joie quand la sonnerie retentit pour signaler la fin des cours. Evan était grand aux yeux marron et aux cheveux bruns. L’un de ses plus grands rêves était d’arriver chez lui car c’était vendredi. Le soir même il alla à Royan sur sa plage préférée pour regarder le coucher de soleil. Mais Evan trouvait que le coucher de soleil n’était pas comme d’habitude, il commençait à y voir flou et s’écroula sur le sable chaud et ne se réveilla plus…

Quentin-Donovan
Dans le futur, en 2100, des robots aident les personnes âgées quand elles sont en difficulté. Quand elles réécoutent la musique de leur enfance, elles ont de la joie intérieure. Les robots rêvent de devenir humains et veulent apprendre à nager pour voir les couchers de soleil dans l’eau mais ils ne peuvent pas car s’ils y vont, ils seront, court-circuités.

***

*Quelques exemples de résultats sonores de la première session d’entraînement au collège de Pons, réalisée le 22 décembre 2017 avec seulement  une image (un éclair d’orage)et deux mots (bateau et calme) pour débuter :

 Clément,   Juliette,   Maxime.

***

 

 

Aix Libris - Atelier Canopé La Rochelle
84 Avenue rue de Bel Air
17028 La Rochelle
contact.atelier17@reseau-canope.fr
05 46 00 34 60